dimanche 20 novembre 2016

Les Idoles (presse)

Chronique de François Angelier", dans son émission Les émois" sur FRANCE-CULTURE, consacrée vendredi 18 novembre à l'édition DVD du film LES IDOLES 

Les émois. Le crépuscule des yéyés : Les Idoles de Marc'O


Et c'est paaaarti ! Avec Pierre Clementi en rocker cuir et pin's, Bulle Ogier façon clone futé de Sylvie Vartan et Jean-Pierre Kalfon mué en crooner glam, peroxydé et mélancolique, ajoutons Bernadette Lafont en soeur sourire, Les Idoles deMarc'O (1967), adaptation cinématographique de sa pièce à succès de 1966, demeure une fort réjouissante dénonciation du yéyé-market des années 60. Une bourse au succès qui, revue par Marc'O, ce compagnon de route des lettristes et des situationnistes, défenseur de la figure-phare de l'acteur, devient un fort réjouissant jeu de massacre. Roulez bolide ! un DVD Luna Park films.






Les Cahiers du cinéma n°728, déc. 2016



mardi 13 septembre 2016

Présentation du DVD Les Idoles à Potemkine

Jeudi 20 octobre 2016 (18-20h)
présentation du DVD LES IDOLES (1967)
en présence du réalisateur Marc'O
et de Jean-Pierre Kalfon 
à Potemkine
30, rue Beaurepaire
75010 PARIS
M° République ou Jacques Bonsergent

Rencontre avec Marc'O et Jean-Pierre Kalfon (vidéo)



mardi 2 août 2016

LES IDOLES

Le film mythique de Marc'O, LES IDOLES,
sera édité en DVD par Luna Park Films
le 4 octobre 2016
et disponible sur notre BOUTIQUE



















lundi 2 mai 2016

LES IDOLES de Marc'O

LUNA PARK FILMS éditera en DVD LES IDOLESfilm culte de Marc'O


Sortie officielle le 4 octobre 2016
(et disponible sur notre BOUTIQUE)





Marc'O fonde et dirige pendant 7 ans l'école de théâtre de l'American Center du boulevard Raspail à Paris, la transformant progressivement en un creuset d'acteurs aujourd'hui reconnus : Marpessa Dawn, Bulle Ogier, Jean-Pierre KalfonPierre ClémentiValérie LagrangeJacques HigelinElisabeth Wiener, etc. En 20 ans, il écrit et met en scène une quinzaine de pièces de théâtre associant la musique et le jeu de l’acteur, qui vont marquer fortement le théâtre français des années 1960 à 1970 (et au cinéma Jacques Rivette dès L'Amour fou). Introduisant la musique comme composante fondamentale de l'expression théâtrale, il donnera naissance à ce qu'aujourd'hui on appelle le Théâtre musical.

En 1966 (au Bilboquet puis à Bobino), il monte la pièce musicale Les Idoles, grand succès salué par la critique et le public. Il en tire un an plus tard le film du même nom qui réunit Jean Eustache au montage, André Téchiné comme assistant, Bulle Ogier et Pierre Clémenti, Jean-Pierre Kalfon comme acteurs. Le film, tourbillon critique contre l’arrivée de l’idolâtrie yéyé, est aujourd’hui un film culte et la référence d’un cinéma « d’un autre type ».

LES IDOLESFrance, 1967, 90', coul., 1:1.66
Avec Bulle OGIER, Pierre CLEMENTI, Jean-Pierre KALFON, Valérie LAGRANGE, Michèle MORETTI, Philippe BRUNEAU, Joël BARBOUTH, Marie-Claude BRETON
et la participation de Bernadette LAFONT, Henry CHAPIER, Francis GIROD, Jean-Marie SERREAU, Remo FORLANI, Pascal AUBIER et Daniel POMMEREULLE
Musique originale : Stéphane VILAR et Patrick GREUSSAY. Montage : Jean EUSTACHE, assistants à la réalisation : André TECHINE et Vincent GARDAIR, directeur de la photo : Jean BADAL, costumes : Jean BOUQUIN. 

Au temps du yé-yé, l'ascension et le décadence de trois vedettes de la chanson, "fabriquées" par d'habiles producteurs au détriment de leur vie privée et dans le mépris du public. A l'occasion d'une conférence de presse-spectacle censée annoncer leur formation en trio, Gigi la folle, Charlie le surineur et Simon le magicien, racontent leurs parcours : succès programmés, flops, compromissions, mariage arrangé : ils dénoncent leurs imprésarios et se sabordent en public.
















L'idole est l'incarnation en un individu de l'aspiration à la réussite des autres qui n'y parviendront jamais ! (Philippe Bruneau in Les Idoles)


De nombreux suppléments :
- Les Bargasses (1965, 5')
Extrait filmé du spectacle de Marc'O qui précéda Les Idoles
- A Rebours, Les Idoles (2016, 9')
De la pièce au film. Nombreux documents inédits.
- Flash back (2010, 26')
Marc'O retrace la genèse de son premier film (Closed Vision, 1954), le contexte de l'époque, les pratiques et les intuitions artistiques qui ont fécondé sa démarche.
- Sensibilité aux conditions initiales (1997-2016, 35') Cette pièce musicale exprime la révolte face à la difficulté d'être soi-même dans un monde qui réduit l'individu à accepter n'importe que travail à n'importe quelles conditions. Réalisation : Marc'O.

Date de sortie du DVD : le 4 octobre 2016
14,99 euros

Mediapart - sept. 2016
loeildutemoin.com
Les Inrocks
Portrait de Marc'O (entretien avec Gilles Tordjman / 01-2011)
www.filmcomment.com (en anglais)



Jean-Pierre Kalfon, film Les Idoles
Bernadette Lafont (en soeur Hilarité), film Les Idoles
Pierre Clémenti et Bulle Ogier, film Les Idoles
Article dans Combat par Henry Chapier, sur la pièce Les Idoles (1966)
Daniel Pommereulle en clergyman, film Les Idoles 
Bulle Ogier et Jean-Pierre Kalfon, film Les Idoles

Jean-Pierre Kalfon, film Les Idoles
Michèle Moretti, Pierre Clémenti et Joël Barbouth, film Les Idoles

Valérie Lagrange, Philippe Bruneau et Michèle Moretti, film Les Idoles

Affiche de la pièce Les Idoles créée par Marie-Laure de Noailles

Bulle Ogier, théâtre Le Bilboquet, pièce Les Idoles (1966)






vendredi 8 janvier 2016

CENSURES - 16e Journées cinématographiques dionysiennes

16e Journées cinématographiques dionysiennes

Samedi 06 février 2016 à 18 heures

Projection de LA FEMME BOURREAU
précédé de TRISTESSE DES ANTHROPOPHAGES
séance en présence du réalisateur Jean-Denis BONAN
et de Claude MERLIN (acteur), Daniel LALOUX (chansons) et Mireille ABRAMOVICI (montage)

20 heures - Signature dédicace du DVD La Femme bourreau

Cinéma l’Écran
Place du Caquet / 93200 Saint-Denis
M° Basilique de Saint-Denis (L 13)

Du 3 au 9 février 2016, les 16es Journées cinématographiques dionysiennes traversent un siècle d’évolutions des mentalités à travers les films censurés, autocensurés, interdits. Une semaine de réflexion et d’échanges autours de 80 films, classiques, inédits, avant-premières et de nombreuses rencontres en présence de cinéastes, de critiques ou de membres de la société civile.